Historique

Cette revendication fut considérée comme hardie et les membres du Jeune Barreau durent s'expliquer lors d'une assemblée de l'Ordre. L'idée des fondateurs était d'avoir deux représentants au Conseil de l'Ordre et de prendre part au processus décisionnel touchant la profession.

Cette proposition fut acceptée à une époque où les jeunes avocats étaient peu nombreux et devaient affronter des confrères moins sensibles à leurs préoccupations. Le Jeune Barreau a ainsi contribué à promouvoir les intérêts de ses jeunes membres et à les défendre au sein de la profession.

Fondé le 6 mars 1970 par Me Pierre Mercier et Me Eric Stoudmann, les fondateurs ont voulu une association ouverte sur l'extérieur, mais également à l'écoute des préoccupations des jeunes avocats, ainsi que des stagiaires.

Le Jeune Barreau a été fondé à une époque où seul le Jeune Barreau de Genève existait. Si les fondateurs se sont inspirés de cette association pour en fonder une sur les terres vaudoises, ils s'en s'ont aussi démarqués en voulant leur propre association indépendante de l'Ordre.


Les rapports entre le Jeune Barreau vaudois
et l’Ordre des avocats vaudois

Chaque année le Comité du Jeune Barreau rencontre le Conseil de l'Ordre pour évoquer les divers problèmes qu'il a rencontrés au cours de l'exercice écoulé et pour transmettre la position de l'association sur les points d'actualité.

 

Le Jeune Barreau est une association de droit privé indépendante de l'Ordre des avocats vaudois. Trois de ses membres siègent au Conseil de l'Ordre et représentent l'association au sein de celui-ci.

L'assemblée générale élit les candidats qui sont présentés par le Jeune Barreau aux élections au Conseil de l'Ordre.


Statuts du Jeune Barreau vaudois

Les statuts du Jeune Barreau vaudois, dans leur dernière version adoptée lors de l'assemblée générale du mois de décembre 2007 peuvent être téléchargés ici.


Convention de jumelage

Soucieuse de promouvoir les relations avec d'autres barreaux étrangers, notre association a signé en date du 18 janvier 2003 un avenant pour adhérer à la convention de jumelage entre la conférence du Jeune Barreau de Bruxelles, l'Union des jeunes avocats de Paris, l'association du Jeune Barreau de Montréal, l'association du Jeune Barreau de Québec.

Cette convention a pour but l'échange d'informations réciproques entre les parties, qui concernent de manière générale les sujets d'ordre juridique et plus particulièrement la pratique nationale de chaque partie et qui peut avoir de l'intérêt pour les autres parties.